Toute l'actu sur la protection de l'environnement

Catégorie: Video

Total 14 Posts

Autorités traditionnelles et étatiques, inquiètes par la disparition rapide des forêts sacrées en Afrique centrale

Au Cameroun et en République démocratique du Congo la disparition rapide des forêts sacrées inquiète toutes les instances. Lieu de rites ancestraux et de pratique sacrificielle, les forêts sacrées subissent de plus en plus de pression au péril de leur biodiversité et de leur rôle écologique. Pour inverser la tendance, chefs traditionnels, société civile et gouvernements multiplient les initiatives. Les détails dans ce grand format, signé Boris Ngounou et Myriam Iragi, avec le soutien du Raindforest journalism Fund et du Pulitzer Center

CAMEROUN: le défi de l’accès à l’eau potable

Le grand format de ce jour porte sur les coupures persistantes d’eau potable au Cameroun. La Capitale Yaoundé n’en est pas épargnée, dans la quasi-totalité des quartiers, les citadins dénoncent un stress hydrique qui dure depuis plusieurs mois. Le droit à l’eau potable demeure encore un enjeu pour le Cameroun en 2022. C’est le titre de ce reportage que signe, Boris Ngounou

CAMEROUN: les peuples meurtris par le changement climatique, lèvent la voix vers la COP27

En prélude à la 27e conférence des Nations unies sur le climat (COP27), African Center for Advocacy publie un rapport sur deux communautés camerounaises situées en première ligne de la crise climatique. Le document présente les témoignages des habitants de Kakou et d’Ouro Garga. Deux localités du nord du Cameroun, où les effets du changement climatique ont considérablement affecté les moyens de subsistance des populations.

La déforestation, une menace pour l’écotourisme au Cameroun

Dotée d’une immense richesse écologique, dominée par des grands arbres soit plus de 1500 essences végétales et sur le plan faunique l’on compte plus de 500 espèces animales. Située au carrefour de l’Afrique Centrale, le Cameroun est un paradis écotouristique. Mais quand est-il réellement sur le terrain ? En tout cas, les données et les constatations réalisées çà et là, dressent le tableau d’un riche patrimoine écotouristique sous-exploité. Et pour les quelques cas qui subsistent, les pratiques industrielles non-respectueuses de la nature s’avèrent être de véritables freins.